photo_charlevoix2049_entete
.......

Reserve mondiale de la biosphere

Parcs nationaux

 

 

photo_top_2049CHARLEVOIX 2049

Nouvelle

À cette époque de ma vie d’entrepreneur en région, sans trop de moyens sinon mon courage, mon expertise, ma valeureuse équipe et le soutien de mon père, j’arrivais à exprimer, à transférer et à transposer ma passion pour les relations publiques en projets mais surtout à planifier cette possibilité sans limite d’exploser la diffusion de Charlevoix au monde. Je croyais dans la diversité des produits, la force de ses intervenants, au potentiel de son espace exceptionnel mais aussi dans cette nécessité d’éclater cette personnalité collective, d’organisations en mesure de se rendre accessibles aux marchés planétaires. L’année 2009 allait marquer d’une importante récession mondiale alors que le commerce électronique devenait en parallèle une réalité de consommation assumée et florissante. Cette nouvelle dimension de positionnement informatisée devait devenir un phare de nos ambitions, la référence de nos visées communes vers des objectifs qui ciblent le mieux être collectif, la prospérité équitable et le dépassement de cette définition des paramètres du début de l’ère durable. Notre positionnement sur le marché mondial du web en cette même année marquait quant à lui un sérieux retard quant aux possibilités à entreprendre.

Charlevoix 2049 est plus vivant que jamais, son opération concertée de prise en charge à travers une seule table des priorités lui a permis d’accéder à l’autoroute électronique intégrée. Au terme de plusieurs décennies où nous utilisions le concept de décentralisation alors qu’il ne s’agissait que de ventiler une seule enveloppe à différentes structures localement accessibles, nous allions ainsi comprendre la rentabilité de fusionner le rapport de force. La démocratie est désormais en mesure de redistribuer équitablement la juste part des richesses collectives au regard d’un processus de consensus qui s’actualise quotidiennement et avec une précision qui permet une planification réfléchie des besoins prioritaires. La Réserve Mondiale de la Biosphère de Charlevoix dans son ensemble est aujourd’hui une destination touristique planétaire quatre saisons assortie d’un protocole d’entente qui profite aussi aux régions partenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Les régions de Québec et de Montréal s’associent à nous afin de solliciter les marchés communs à travers des campagnes qui positionnent le Québec touristique pour longs séjours.

En cette année 2049, je suis particulièrement fier de me retirer et de comprendre l’importance de ma vision à la contribution de mon Charlevoix qui compte 40 ans plus tard sur une population de 50 000 habitants engagés. J’ai aujourd’hui 89 ans, mon entreprise coopérative compte 25 associés et je suis lucide en partie parce que notre espace vital est naturel, protégé et offre un retour cyclique organisé. Un juste retour à cette époque où ce fut des voisins d’alors, partenaires d’aujourd’hui, qui s’offraient ces résidences d’été que nous appelons aujourd’hui musées du savoir faire charlevoisien.

........